vendredi 21 juin 2013

Une Guitare pour Deux

Reçu dans le cadre d'un service presse, une Guitare pour Deux m'a permis de passer un agréable moment de détente.

°°° L'auteur °°°

Mary Amato est l'auteur de nombreux ouvrages reconnus pour la jeunesse dont "les lignes invisibles". Auteur-compositeur prolifique, Marie chante, joue de la guitare, et enseigne l'art d'écrire les chansons.

°°° L'histoire °°°

La mère de Tripp lui a confisqué sa guitare tant qu'il ne sera pas plus sociable et meilleur élève. Lyla, quant à elle excellente élève et musicienne hors pair, a besoin de s'entraîner pour ses concerts de violoncelle. Les deux adolescents entament alors le partage de la salle de répétition du lycée et une correspondance, d'abord acide puis plus complice. Bientôt le guitariste rebelle et la violoncelliste sage que tout oppose se retrouvent autour de leur passion commune : la musique…

°°° Un extrait, une mise en bouche °°°


Cher Tripp, Je sais que tu vas être furieux, mais tu n'as pas respecté ta part du contrat. Tu n'as pas avancé dans tes lectures cet été, ni fait ton devoir de maths. Tu es resté cloîtré dans ta chambre à jouer de la guitare. On dirait que tu ne peux plus t'en passer, que c'est devenu une vraie drogue. C'est malsain et ça te coupe du monde. Tu es capable d'obtenir d'excellentes notes. Si tu n'obtiens que des A pendant le premier semestre et si tu fais des efforts pour être un peu plus sociable, tu pourras récupérer ta guitare.
Bisous,
Maman

°°°  Mon opinion °°°

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en ouvrant ce livre... Enfin, je me doutais bien, en lisant le résumé, qu'il y aurait un peu de romance, un rapport à la musique et un conflit ado-parent.

Même si ça reste une lecture légère et pleine de fraicheur, il y a quelques thèmes plus profonds qui sont abordés. Ainsi, à travers l'histoire de Tripp et de Lyla on se met tour à tour dans la peau du looser antisocial et dans celle de miss perfection.
Bien sûr, on se rend trè-s vite compte que ni l'un ni l'autre sont à envier et qu'ils peuvent s'apporter beaucoup l'un à l'autre.

Comme dans d'autres ouvrages que j'ai déjà lu, la passion pour la musique est bien présente et permet aux deux protagonistes de développer une amitié sincère. La musique est décrite à la fois comme un échappatoire à la réalité, un moyen de se sentir bien et d'être heureux, au moins pendant quelques instants.

Les deux personnages sont aussi complémentaires que les chiffres pairs et impairs, d'ailleurs Tripp a droit à la salle de musique les jours impairs tandis que Lyla peut y aller les jours pairs. D'ailleurs, Tripp est une allégorie des impairs : peu d'amis - voire plus du tout depuis que son meilleur ami est parti -, a peu de bonnes notes, il ne s'entend pas très bien avec sa mère, même s'il ne fait pas de vague il est loin d'être un exemple. Lyla a tout du côté pair, du côté positif : très bonne élève, elle postule pour entrer dans une école de musique très réputée, elle a de très bonnes notes, est très populaire, elle est soutenu par son père.

J'avoue que ce n'est pas une histoire qui va vous marquer très longtemps, on a déjà lu mieux dans le même registre (Si je reste, Là où j'irais), mais elle est très agréable à lire. En bref, pour une lecture estivale c'est très sympa !

°°° Informations sur le livre °°°

Éditions : Nathan
Collection : Jeunesse
Nombre de pages : 288
Date de sortie : 2 mai 2013
Prix : 14,50€

2 commentaires:

  1. Une lecture d'été sympathique et fraîche, effectivement. Je suis du même avis !

    RépondreSupprimer

Merci pour ce commentaire !! C'est grâce à vous que ce blog continue de vivre !
Trop de spams tuent les commentaires..... Je suis obligée de remettre la vérification des mots pour éviter d'avoir des spam à gogo ! Désolée pour vous !