vendredi 2 mai 2014

Rush, Dette de Sang, Tome 1

Contrat #1

Roman reçu dans le cadre d'une opération Masse Critique organisée par le site Babelio, je les remercie de m'avoir sélectionnée et remercie également les éditions Castermann d'avoir proposé cet ouvrage.

°°° L'auteur °°°

Phillip Gwynne est écrivain pour la jeunesse (jeunes adultes) et scénariste. Il est diplômé en biologie marine de l'Université James Cook et a travaillé en Australie et à l'étranger. Il a été footballeur professionnel. Récompensé par de nombreux prix, Phillip Gwynne vit dans la région des Blue Mountains, près de Sydney.

°°° L'histoire °°°

Dom Silvagni est né sous une bonne étoile. Il a de la chance : il vit au soleil de la côte australienne. Il a de l'argent : son père est un riche homme d'affaires. Il a du talent : ses performances sur les pistes d'athlétisme le destinent à une brillante carrière sportive. Aujourd'hui, Dom fête ses 15 ans. Mais son premier cadeau est une terrible révélation : sa famille a une dette envers la Mafia... une dette dont il est l'héritier ! Dom est contraint d'exécuter six contrats pour ces criminels, ou il subira un terrible châtiment. Contrat #1 Capturer le Zolt, un jeune hors-la-loi insaisissable.

Gold Coast, Australie, état du Queensland. Le jour de son quinzième anniversaire, le jeune Dom se voit révéler un secret familial stupéfiant. Originaire de Calabre et autrefois affiliée à la ‘Ndrangheta, la mafia locale, sa famille a contracté une lourde dette. Pour la racheter, tous les descendants mâles de l’aïeul Dominic doivent dès qu’ils ont quinze ans s’acquitter seuls d’une série de six épreuves, six contrats, sans qu’il soit possible de connaître à l’avance la nature de chacun d’eux. En cas d’insuccès, « le créancier pourra prélever une livre de chair sur son débiteur »… D’abord incrédule, puis horrifié, Dom comprend que La Dette est bien réelle. Le premier contrat lui est alors révélé : il a jusqu’à la fin du mois pour capturer le Zolt, une sorte de Robin des Bois adolescent devenu l’idole des jeunes australiens sur Facebook, et qui nargue toutes les forces de police locales

°°° Un extrait, une mise en bouche °°°


Comment allais-je présenter l'affaire ? Devais-je déclarer que mon père m'avait mutilé avec un fer à chauffer à blanc? Qu'une organisation secrète menaçait de me couper une jambe ?
- En quoi puis-je t'aider, mon garçon? insista le policier. Dépêche-toi, s'il te plaît. Je n'ai pas que ça à faire.
- Je...je dois encore réfléchir, bredouillai-je, pris de court, avant de tourner les talons et de quitter le poste de police.
Je devais trouver une façon claire et crédible de présenter la situation.

°°° Mon opinion °°°

Après avoir lu le résumé, j'étais mitigée : soit ce roman était un petit bijou pour adolescents, soit un véritable navet. Heureusement pour moi,  il s'agit d'un bijou ! 

Au départ, j'avais peur qu'il ne ressemble un peu trop à la série CHERUB où un adolescent devient espion après avoir subi un entrainement du tonnerre ou à la série Conspiration 365 où un adolescent doit échapper à des ravisseurs tout en résolvant un mystère qui va le conduire à l'autre bout de la Terre. Il faut dire que dans Rush tout comme dans ces deux séries, les héros sont des garçons d'une quinzaine d'années qui n'ont rien demandé de particulier mais qui arrivent à s'en sortir grâce à leur intelligence et pas mal de chance. 

Passé les deux premiers chapitres, il n'était plus question de comparer Rush avec les autres séries mentionnées. Même si l'action se situe en Australie comme pour Conspiration 365, cela n'a rien à voir. Dom est un personnage assez attachant même si on n'apprend pas grand chose sur lui. On le connait sans vraiment le connaitre. Et il semblerait que ce soit le cas pour tous les membres de sa famille : ils ont tous des secrets. Dom ne sait presque rien du passé de ses parents, ni même la nature exacte du travail de son père. 

Les personnages rencontrés sont très bien travaillés, on n'a aucune peine à les imaginer car ils sont très réalistes. Que ce soit son grand père un peu rustaud, sa geek de soeur ou sa meilleure amie qui vit cloitrée chez elle.... tous ont leur importance et vont lui permettre à leur manière de réussir son contrat. 

Celui-ci semble au premier abord assez compliquer à remplir : il doit capturer Otto Zolt-Bander, un jeune adolescent qui prend Robin des Bois pour exemple : il vole aux riches pour donner aux pauvres ou aux associations. Il a forcément tout une bande de fan (dont la soeur de Dom) mais aussi beaucoup d'ennemis et beaucoup gagnent de l'argent sur son dos. Ainsi, le Zolt est une des personnes les plus recherchée d'Australie et Dom doit le capturer !

La mission doit être remplie dans un délai d'un mois, sans quoi la mafia viendra prélever une livre de chair. Dom n'a pas envie de perdre une jambe ou un bras. Il n'a pas le choix. Il doit le capturer et sans rien dire à personne. Heureusement, il est plutôt chanceux et rapide (après tout, c'est un athlète de haut niveau !). Mais est-ce que ses qualités suffiront pour attraper le Zolt ? sans oublier que d'autres embuches se dresseront en travers de sa route ? 

Je pense qu'il est inutile de développer davantage mon propos. Ce roman a été dévoré en quelques heures tant le suspense et les rebondissements m'ont accrochée ! Si vous avez l'occasion de le lire ou de l'offrir à quelqu'un, n'hésitez pas ! 

°°° Informations sur le livre °°°

Editions : Casterman
 Série : Rush, Dette de Sang
Date de sortie : 2014
Nombre de pages : 255
Prix : 15
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour ce commentaire !! C'est grâce à vous que ce blog continue de vivre !
Trop de spams tuent les commentaires..... Je suis obligée de remettre la vérification des mots pour éviter d'avoir des spam à gogo ! Désolée pour vous !