dimanche 29 mai 2011

Le Lion de Macédoine - volume 2 : Le Prince Noir

Un des tout premier roman que j'ai lu de David Gemmell. A la différence de ses autres romans et principalement de la série Drenaïe, cette série se déroule sur notre bonne vieille Terre, pendant l'Antiquité.... et pourtant, c'est bien un roman de Fantasy !! Il fait suite au roman Le Lion de Macédoine.

°°° L'auteur °°°

David Gemmell est le maître incontesté de l'Heroïc Fantasy de l'autre côté de la Manche. Il a tout d'abord été viré de son école, puis il a travaillé comme videur dans une boite de nuit à Soho tout en écrivant des articles pour divers journaux londoniens. Et puis en 1984, ce gaillard de deux mètres publie son premier roman et en 1986, devient écrivan à plein temps.
Il est notamment connu pour son cycle Drenaï mais aussi pour Le Lion de Macédoine.
Il est décédé en juillet 2006, suite à des complications post opératoire d'un quadruple pontage coronarien.

°°° L'histoire °°°

Thèbes, été 371 av. J-C. Philippe a quatorze ans. Otage macédonnien, il apprend que son père, le roi a été tué. Son oncle est monté sur le trône et a épousé sa mère. Philippe doit donc être éliminé... Pourtant l'homme qui vient le chercher l'assure du contraire et Philippe est conduit à Pella, la capitale de la Macédoine. Au palais, il apprend que son frère ainé se meurt et que le roi a commandé son exécution. Philippe et son frère prennent le pouvoir.

Quelques années plus tard, le frère de Philippe meurt. Et celui qui ne voulait pas devenir roi, se retrouve sur le trône... une place peu enviable quand on connait la puissance de tous les ennemis de la Macédoine. Il n'a qu'un seul espoir : Parménion....

Une dizaine d'année plus tard, Philippe, roi de Macédoine a vaincu ses ennemis et fait route vers l'île de Samothrace où l'attend Olympias, une jeune femme qui hante ses nuits depuis deux ans. A ses côtés, se tient Parménion, son plus fidèle général.
Au dessus d'eux plane l'esprit de Derae. Elle seule lutte encore contre l'avénement de l'Esprit du Chaos. Mais est-elle de taille ?

L'enfant qui naîtra du mariage d'Olympias et de Philippe portera le nom d'Alexandre, sa renommée traversera les frontières et les siècles.  Peu connaissent sa véritable histoire....

Préparez vous à un plongeon dans une Antiquité telle que l'on ne vous l'avait jamais décrite....
°°°Un extrait, une mise en bouche°°°
Voici un extrait du moment où Parménion rencontre Aristote :

Le sourire de l'inconnu disparut et il saisit le bras de Parménion.
"Pour le moment, tu n'as pas besoin de moi, Spartiate, lui dit-il. Mais ce jour finira par arriver.On te confiera une tâche et mon nom te viendra à l'esprit. A ce moment, viens me retrouver là où nous nous sommes rencontrés. N'oublie pas ma recommandation Parménion... elle est d'une importance vitale."
Le général se leva.
"Je m'en souviendrai, et je te remercie encore une fois de ton hospitalité. Si nous repartons pas là où nous sommes venus, ressortirons-nous au même endroit ?
- Non, vous émergerez au milieu des collines qui surplombent Pella"
L'homme aux cheveux gris se mit à son tour debout. Il tendit la main à Parménion, qui la serra. Le Spartiate fut surpris par la poigne de son interlocuteur.
"Tu n'est pas aussi vieux que tu en as l'air, dit-il en souriant.
- Cela n'est que trop vrai, s'entendit-il répondre. Viens me voir retrouver quand tu auras besoin demoi. Ah, au fait : alors même que nous parlons, le roi de Thrace se meurt, empoisonné par l'un des amis de Philippe. Ainsi finissent tous les souverains que la cupidité étouffe, n'est-ce pas ?
- Certains, oui, acquisa Parménion en montant lestement sur le dos de son cheval. As-tu un nom l'érudit ?
- J'en ai même beaucoup, mais tu peux m'appeler Aristote.
- J'ai entendu parler de toi, mais pas en tant que magus. On dit que tu es philosophe.
- Je suis ce que je suis. Va, Parménion... le chant t'attend."

°°° Mon Opinion °°°

Contrairement au premier volet de la série, Le Prince Noir peut facilement être casé dans les romans de Fantasy. Outre la présence de Tamis et Derae, on rencontre un certain Aristote qui est capable de traverser des roches et de créer des illusions plus vraies que vraies, mais Parmenion va descendre en Hadès et même utiliser un portail pour se rendre dans un monde parallèle !! oui, ça fait beaucoup comme ça, mais l'entrée dans le fantastique se fait graduellement !

Et puis on retrouve les personnages qu'on avait laissé dans le premier tome. Parmenion (après tout c'est le héros) toujours aussi doué en stratégie militaire, il est au service de Philippe de Macédoine et depuis une dizaine d'années ce roi-guerrier fait de la Macédoine un royaume de plus en plus étendu.
Mais Philippe change lui aussi, de l'adolescent timide qui craignait pour sa vie, il est devenu monarque orguilleux et sûr de lui, n'hésitant pas à être cruel. Et pourtant c'est un grand homme, qui respecte ses promesses et qui prends du temps pour ses sujets : il connait la plupart de ses soldats et n'hésite pas à reporter une partie de chasse pour écouter les doléances d'une femme venue le trouver.
c'est bien la preuve, que, comme à chaque fois, Gemmell nous dépeint des personnages qui ne sont ni tout blanc ni tout noir. On ne peut pas les détester, mais on ne les adore pas non plus. On les accepte et on les comprends. Et ils nous semblent, de ce fait, bien plus humains que la plupart des personnages fictifs.

Au niveau de l'histoire, il ne faut vraiment pas s'attendre à rester dans le roman historique. Au contraire... Parmenion sera même appellé à combattre en enfer contre l'Esprit du Chaos.

Par rapport au précédent roman, j'ai constaté moins de fautes de frappe, de syntaxe etc... peut-être ont-ils fait plaus attention (ou bien c'est peut être moi, qui ai fait moins attention !). Mais il y a quand même un léger, mais vraiment tout léger détail qui me turlupine : l'âge d'Alexandre !!! Mince alors ! c'est un gamin de 4 ans qui, bien qu'il soit fils de roi, fait largement plus vieux que son âge. Alors bon, qu'il dise à son père : "Je vous aime père", je veux bien le comprendre, mais qu'il ait des réfléxions telles que : "Mon père devrait davantage protéger son cou. Etant borgne, il lui faut souvent tourner la tête, ce qui découvre sa gorge. Il devrait se faire fabriquer un col rigide, en cuir et en bronze" c'est quand même un peu gros !
 sans parler du fait que lorsqu'il se retrouve seul dans un monde inconnu poursuivi par des soldats qui veulent sa mort, il trouve le moyen d'allumer un feu.... Bref, je ne sais pas si vous avez déjà essayé d'allumer un feu juste avec des brindilles, mais moi je n'y arrive pas.... et ça m'étonnerait qu'un prince de quatre ans en soit capable....
Donc c'est légèrement horripilant cette histoire....

°°° Infos sur le Livre °°°

Editions : Mnémos
Série : Le Lion de Macédoine
Prix : 20,58 €
Nombre de pages : 311
Date de sortie : Mai 2000
°°°Anecdotes, Fait divers°°°
Aux éditions Mnémos, la série est répartie en trois volumes :
Le Lion de Macédoine
Le Prince Noir
L'Esprit du Chaios

Alors qu'aux éditions Folio SF, la série est répartie en quatre volumes :
L'enfant Maudit
La Mort des Nations
Le Prince Noir
L'Esprit du Chaos

Tandis que la version originale était constituée de deux volumes : Le Lion de Macédoine et Le Prince Noir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour ce commentaire !! C'est grâce à vous que ce blog continue de vivre !
Trop de spams tuent les commentaires..... Je suis obligée de remettre la vérification des mots pour éviter d'avoir des spam à gogo ! Désolée pour vous !