mercredi 20 février 2013

Black Rain, Saison 1

Épisode 1 - Épisode 2

Black Rain c'est un livre que j'avais très envie de lire sans trop savoir de quoi il parlait tout simplement parce qu'il fait partie des coups de coeur de Phooka sur Bookenstock et de ceux de Petite Trölle ! Or, il se trouve qu'en général j'aime les mêmes choses que ces trois personnes ! Donc, Black Rain, Coup de coeur pour  Phooka + Petite Trölle = forte envie de le lire !!
Il se trouve que dans le cadre du Mois de Chris Debien sur Bookenstock, Phooka & Dup ont organisé un partenariat spécial et que.... (roulement de tambour) j'ai été tirée au sort pour recevoir le premier tome de cette série !!
Alors, encore merci à ces deux super blogueuses pour tout ce boulot qui me permet de recevoir des cadeaux de rêve !!!!

°°° L'auteur °°°

Chris Debien est un auteur qui présente la particularité de poursuivre sa carrière médicale (il est responsable d'un service d'urgences psychiatriques) tout en poursuivant une activité d'écriture dans plusieurs catégories.
On lui doit une trilogie en fantasy, des aides pour des jeux vidéos, des novelisations, des romans jeunesse, des policiers....

°°° L'histoire °°°

Adam a 17 ans, il aime les mangas, ses amis et les films d'horreur, mais il est "différent". Il est ce qu'on appelle un schizophrène. C'est pour cette raison qu'il a intégré le Centre et participe au programme Reset, une méthode thérapeuthique révolutionnaire, créée par le professeur Grüber.
Durant les séances, il est plongé dans l'Inside, un endroit où les rêves et la réalité se confondent. Mais ces plongées dans les méandres de son esprit dérapent et d'inquiétants phénomènes commencent à se manifester. Comment savoir si les meurtres auxquels il assiste ne sont pas le fruit de son imagination ?

°°° Un extrait, une mise en bouche °°° 

Il pensait à Vince. Etait-il parvenu à s'échapper ? A se faufiler dehors ?
Il faudrait qu'il vérifie sur le Term - si ce dernier se décidait enfin à fonctionner correctement -, dès qu'ils seraient sécurité. Pour l'heure, l'important était de s'extraire de ce cauchemar, de retrouver la rue.
La jeune femme tenta de se lever mais elle retomba aussitôt, à peine portée par ses jambes engourdies. Adam la rattrapa avant qu'elle ne heurte l'établi.
"On va devoir faire le chemin ensemble."
Lola posa ses yeux gris sur l'adolescent puis passa le bras autour de son cou. Après tout, elle n'avait pas vraiment le choix. 
Ils s'engagèrent dans le couloir.
Inutile de songer à remonter par là où ils étaient arrivés. Il en restait plus qu'à s'enfoncer dans le labyrinthe des caves dans l'espoir de trouver un soupirail suffisamment grand pour s'échapper.
Quelque part dans une autre pièce de l'usine, deux bottes tachées de sang se posèrent sur une table de contrôle hérisée de voutons, de leviers endormis sous les lueurs d'une myriade de moniteurs. Un patchwork d'images noir et blanc, de piètre qualité. Sur l'un des écrans, Vince. Sur l'autre, Adam et Lola.
"Courez, mes jolis petits lièvres, courez... Mais n'oubliez pas qu'à la fin, c'est toujours la tortue qui gagne."


°°° Mon opinion °°°

 Bon, j'étais tellement sur-excitée en recevant Black Rain que je l'ai entamé le soir même. Avant de le reposer au bout du premier chapitre. J'avoue que j'étais totalement perdue. Je ne savais pas où je mettais les pieds, ce livre est dérangeant, peu conventionnel. Ses particularités sont un mélange d'atout et d'inconvénients. Inconvénient, parce qu'il a fallu que je prenne un temps pour m'y adapter et que je suis une éternelle impatiente.
Atout parce que wahou quand même quoi ! Sans même lire une seule phrase de ce livre, j'étais déjà convaincue (et pas qu'à cause des 2 responsables citées plus haut !). Il faut dire que la couverture m'a beaucoup plu. Ensuite, j'ai feuilleté l'ouvrage. Pour me rendre compte que le livre est découpé en deux parties, deux épisodes. Et chaque épisode est composé de plusieurs chapitres qui sont facilement repérables : une page toute noire, le titre du chapitre en lettres blanches et un compte à rebours. J'vous parle même pas de ces titres, ils m'ont trop fait tourner en bourrique : des titres de chanson, de films, de mangas.... Idem pour les épisodes, là ce sont des citations qui vous percutent : Voltaire, Philip K. Dick ou Morphéus se donnent la réplique au beau milieu d'extraits de chansons d'Evanescence, de Rammstein ou de The Cure. Ces références sont continues dans le texte lui-même, sans être trop présentes, elles l'enrichissent agréablement (surtout quand on cherche le sens caché de "Pourquoi telle citations à tel endroit ?"). Comme si ça ne suffisait pas, l'auteur nous régale avec une cerise sur le gâteau : des dessins ! Si, si... Mais pas n'importe lesquels : des planches type Manga qui ne font qu'éveiller notre curiosité et nous entrainer dans un univers à vous couper le souffle (et le sommeil !).
Bref, j'ai laissé décanter cette masse d'informations avant de m'y remettre. Et là, j'ai découvert l'histoire, les personnages, l'intrigue....

Adam, Vince, Rachel, Charles et Alex sont des jeunes qui sont différents. Oui, mais au Centre, on ne le dit pas. Si Dehors Adam était traité de fou, ici, il est malade et on doit le soigner. C'est à ça que sont occupés le Dr Grüber (responsable du Centre et du programme Reset) et le Dr Mac Laine (la thérapeute d'Adam). Le programme Reset, c'est un tout nouveau programme qui permet aux médecins de plonger dans la psychée d'Adam et de ses amis afin de mieux les soigner. Enfin... Une fois qu'on est plongé dans l'Inside, on a de sérieux doutes. Un monde de béton, humide, froid, sombre. La pluie y est noire et il n'y a pas de place aux rêves. Au contraire, Adam et Vince sont plongés dans un cauchemar lorsque l'Autre se met à les poursuivre. Qui est l'Autre ? Aucune idée, une menace, une interrogation. On sait juste qu'il ne doit pas nous rattraper. Sinon, on est grillé. Dans l'Inside et dans la réalité.
Lors de cette incursion dans l'Inside, rien ne se passe comme d'habitude. Le compte à rebours fait des siennes, les gens qui peuple l'Inside ne sont pas forcément les gens les plus accueillants au monde, tout comme les bestioles : entre les canidés et les félins on ne sait plus où donner de la tête. Et pourtant, c'est dans l'Inside qu'Adam et Vince rencontreront le Chapelier, mais aussi Lola. Une jeune fille qu'ils trouvent dans une cave sinistre.
On ne peut pas stopper la lecture. Une fois qu'on est plongé dans l'Inside, aucun arrêt n'est possible. On retient son souffle et on tourne les pages à une allure folle en espérant que Lola, Adam et Vince s'en sortent.
Et puis, tout d'un coup, tout s'arrête.

C'est brutal, on a du mal, tout comme les personnages, à se réveiller. A retourner à la réalité. Un peu comme quand vous avez trop rêvé et que votre rêve colle à votre rétine. Welcome back Neo. Pour tous ceux qui ont vu Matrix, c'est ce moment de flottement. Impossible de le décrire autrement. A ce moment là, nous lecteur, pour qui cette plongée dans l'Inside était la première, on a encore plus de questions qu'au départ. Où étions-nous ? où sommes-nous ? qu'est ce qu'on nous veut ?
Adam va nous servir de guide et nous allons ainsi découvrir le Centre et ses lois. Celles qui ne faut pas franchir sous peine de se retrouver à l'isolement. Et personne ne revient indemne de l'isolement. Tout le monde le sait.

Peu à peu, on se rend compte que d'autres mystères entourent le Centre. Des gens y vont y viennent, en perturbant la routine. Très rapidement on se met à supposer le pire. Le programme Reset est-il totalement indépendant ? a-t-il été créé dans l'unique but de soigner des patients ou bien utilise-t-on ces patients comme cobayes ? en espionnant une séance dans l'Inside d'un de leur amis, Rachel et Adam vont se rendre compte qu'il n'y a pas que l'Inside qui soit un mensonge ! Mais pour trouver la vérité, il va falloir y retourner !

Comment ne pas avoir envie de continuer à creuser la piste qu'Adam et Rachel commencent à peine à évoquer ? Comment ne pas avoir envie de résoudre ce mystère ? Comment ne pas avoir envie de lire les deux épisodes suivants ?

Ce livre est un savant mélange de différents genres : la science-fiction et le policier sont étroitement mêlés avec une bonne dose de thriller ! Mais c'est aussi un mélange de forme : manga, roman, conte et série TV. Tout ce qu'il faut pour nous rendre complètement accro !
Bref, je ne peux que vous conseiller cette lecture comme l'ont fait Petite Trölle et Phooka avant moi !

°°° Informations sur le livre °°°

Éditions : Flammarion
Série : Black Rain
Nombre de pages : 306
Date de parution : janvier 2012
Prix : 15€

8 commentaires:

  1. Ah oui, quand même ! Déjà Phooka avait été insistante, si toi tu en remets une couche, je sais ce qu'il me reste à faire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue qu'au départ, j'étais un peu perdue... mais finalement, je l'ai pas lâché !!! =)
      Tu as encore 8 jours avant qu'IL ne débarque chez vous ! ;)

      Supprimer
  2. Si ça c'est pas de l'entousiasme ... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant, j'ai plus qu'à trouver la suite !!! =)

      Supprimer
  3. Voilà une chronique qui donne envie de se procurer le livre de toute urgence ! J'en avais un peu entendu parler mais je n'y avais jamais prêté trop attention, mais en tout cas tu me donnes envie !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu en as l'occasion, n'hésite surtout pas ! =)

      Supprimer
  4. Je vois que tu as été tout aussi enthousiasme que moi lorsque tu l'as reçu, je l'ai aussi entamé dans la foulée. Et tout comme toi j'ai vraiment apprécié ma lecture et j'ai hâte de lire la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'ai hâte de lire la suite... mais je pense que je vais encore attendre un peu ! Peut être pour cet été :)

      Supprimer

Merci pour ce commentaire !! C'est grâce à vous que ce blog continue de vivre !
Trop de spams tuent les commentaires..... Je suis obligée de remettre la vérification des mots pour éviter d'avoir des spam à gogo ! Désolée pour vous !