mardi 1 novembre 2011

Madison Avery, tome 1

Ange Gardien

Il y a quelques temps (…même plus, presque 2 ans) j’avais lu Nuits d’Enfer au Paradis. J’avais beaucoup aimé les différentes nouvelles qui nous étaient présentées. Du coup, quand j’ai appris que Castelmore allait éditer la suite de l’une d’elle, j’ai guetté les sorties.

°°° L'auteur °°°

Kim Harrison est née dans le Midwest, mais a très rapidement migré vers le Sud, loin de la neige et du froid. Elle se décrit elle-même comme un garçon manqué. A 15 ans, elle a commencé à écrire toutes les histoires qui lui remplissaient la tête et ne s’est plus arrêtée depuis.
Elle a aussi écrit la série Rachel Morgan (aux éditions Bragelonne et Milady) sous le même patronyme. En 2009, le magazine Locus nous dévoile que Kim Harrison et Dawn Cook sont une seule et même personne. Ainsi, on peut aussi lui attribuer la série Vérité (aux éditions Milady).

°°° L'histoire °°°

Le bal de fin d’année a été une catastrophe pour Madison : son cavalier l’avait invité sur demande de son père, elle portait une robe ridicule et elle est morte. En prenant l’amulette de Seth,  le Faucheur qui l’a tuée, elle maintient une illusion de corps. Ainsi, elle est morte, mais pas enterrée. Ce phénomène est sans précédent ce qui oblige Chronos, le Gardien du temps de la Lumière a affecté Barnabas, un Faucheur, à sa protection.
Mais il semblerait que cette protection ne suffise pas quand Seth s’en prend à ses amis pour la retrouver…. Il va falloir que Madison prenne son destin en main.

°°° Un extrait, une mise en bouche °°°

Les yeux de Barnabas s’étrécirent. L’espace d’un instant, ils prirent un reflet argenté ; il puisait dans le divin. Ça me fichait vraiment la frousse.
- Impossible à dire, répondit-il. Ils ont tous dix-sept ans à part la fille en maillot de bain rouge et le petit brun.
- Bon, alors, et le Faucheur ?
Personne ne portait d’amulette mais, comme leur pierre pouvait changer d’apparence, ça ne signifiait pas grand-chose. Encore un talent dont j’étais dépourvue.
Il haussa les épaules sans quitter les adolescents des yeux.
- Le Faucheur n’est peut-être même pas encore arrivé. Son aura sera celle d’un jeune de dix-sept ans, exactement comme les nôtres. Je ne connais pas tous les Faucheurs des ténèbres, et je ne pourrai être sûr de son identité que lorsqu’il ou elle aura sorti son épée.
Sortir son épée, la planter dans quelqu'un, et le fauchage est terminé. Sympa. Le temps de savoir de qui provenait la menace, il serait trop tard.
Je regardai les ailes noires tournoyer comme des mouettes au-dessus du quai. A côté de moi, Barnabas manifestait des signes d’impatience.
- Tu veux les suivre, affirmai-je.
- Oui.
Il était trop tard pour confier la mission à quelqu'un d’autre. Le souvenir de mon cœur se mit à battre plus fort, vague réminiscence d’une vitalité que mon esprit n’arrivait pas encore à oublier, et j’agrippai le bras de Barnabas.
- Allons-y.

°°° Mon opinion °°°

J’ai beaucoup aimé cette série. Le premier tome nous remet dans l’ambiance de la nouvelle. Je pense que ce n’est pas forcément nécessaire de l’avoir lue avant mais que ça peut vous aider. Par contre, un des personnages change de nom : on passe de Barnabé à Barnabas. Bon, il ne perd pas grand-chose dans l’affaire.

L’histoire se déroule quelques mois après la nouvelle parue dans Nuit d’Enfer au Paradis. Pour vous resituez, Madison, une jeune fille de 17 ans a été envoyée chez son père. Au cours du bal de fin d’année, elle plante son cavalier (Josh) qui ne l’avait invité que sur la demande de son père, au profit d’un bel et sombre inconnu : Seth.
Alors que Seth la ramène chez elle, ils ont un accident. Mais Madison s’en sort plus ou moins indemne, jusqu’à ce que Seth sorte une sorte de faux et la fauche. Elle se réveille à l’hôpital, capable de traverser les murs et les portes.
Barnabas est un Faucheur des Lumières, il était chargé d’empêcher sa mort et a failli à sa mission. Il doit donc l’accompagner jusqu’au paradis. Sauf que Seth débarque et réclame l’âme de Madison. Au cours de la bataille, Madison s’empare de l’amulette de Seth et la revendique. Cette amulette lui permet de maintenir une illusion de corps. Chronos (Ron pour les intimes), le patron de Barnabas, charge ce dernier de veiller sur Madison le temps qu’il parvienne à éclaircir la situation car une humaine ne devrait pas pouvoir revendiquer une amulette de Faucheur.
On avait donc laissé Madison, sur son toit en compagnie de Barnabas. Son père et ses amis ont eu droit à une sorte de lobotomie (les Faucheurs sont très habiles pour vous faire oublier certains souvenirs). Il faut qu’elle apprenne à se servir de son amulette et comprenne quel est son rôle à présent qu’elle est morte.

Forcément, l’intrigue est plus fouillée et on entre un peu plus dans le monde créé par l’auteur. On découvre qu’il y a des Gardiens du Temps (un pour la Lumière, un pour les Ténèbres), on commence peu à peu à comprendre le rôle des Faucheurs de lumière et ceux des ténèbres. Et surtout on entrevoit pourquoi il y a deux factions antagonistes au sein des anges Faucheurs. Enfin, il semblerait que les anges soient capables de mentir et certains d’entre eux ne jouent pas franc-jeu avec Madison.

Du côté des personnages on retrouve bien sûr Madison et Barnabas. Madison est une fille qui est plutôt originale dans son genre. Elle essaye plus ou moins de s’intégrer dans son lycée, mais la tâche n’est pas facile. Heureusement, Josh, son ancien cavalier, pardonne et est très ouvert d’esprit (et en plus, il a un très bon apétit).
Seth est lui aussi de retour, bien déterminé à faire tout ce qu’il peut pour récupérer son amulette et détruire l’âme de Madison (et on apprend aussi pourquoi), quitte à détruire d’autres vies.
Barnabas est un Faucheur de la lumière qui est sur Terre depuis bien longtemps (les pyramides n’étaient pas encore construites). Il pense d’abord qu’il a mieux à faire que de rester avec Madison, mais finalement il prend son mal en patience et fini par bien connaître la jeune fille. J’ai apprécié qu’il reste, surtout qu’il va être un des premiers à soutenir Madison par la suite.
D’autres personnages font leur entrée comme Nakita, une Faucheuse des Ténèbres qui a la faux facile, mais aussi Calice, un ange gardien qui se prend pour une poétesse et qui est plus loyale à Madison qu’un golden retriever. Quant au père de Madison, allez savoir pourquoi, il me fait beaucoup penser au père de Bella dans Twilight. Je ne sais pas si c’est parce que la tête de l’acteur me revient bien ou si parce qu’ils ont pas mal de point commun tous les deux (d’être un peu dépassé par leur progéniture, s’être séparé d’avec leurs femmes et que celles-ci leur renvoient leur fille au bout de quelques années etc…)

J’ai mis un moment avant de comprendre toute la politique qui tourne autour des anges… C’est un peu compliqué, surtout du fait qu’un des personnages n’est pas honnête avec Madison dès le départ. Du coup, on a certaines infos qui sont faussées et qui ne peuvent que nous compliquer un peu la vie. Mais heureusement, tout est assez rapidement mis en lumière et c’est en fait, assez simple.

J’ai bien aimé le fait qu’il y a une alternance entre la vie de Madison au lycée et à la maison, sa vie d’ado ordinaire, et sa vie de « morte ». En plus, elle commence à utiliser son amulette et elle est capable de faire des trucs extra ! On la découvre aussi sous une autre facette que celle qui nous était présentée dans la nouvelle. Là-bas on avait droit à une fille un peu prétentieuse, insatisfaite de sa condition et carrément égoïste. Ici, on la voit un peu paumée, dépassée par les événements, mais aussi loyale envers ses amis (bon, c’est facile, elle n’en a pas beaucoup) et elle essaye de réparer les pots cassés. De temps en temps elle a des traits de génie mais on retrouve aussi son sale caractère.

Sa relation avec son père est à la fois présente et absente. Absente parce qu’il n’est pas super présent mais présente parce qu’elle pense souvent à lui. En fait, Madison c’est une ado avec une multitude de problèmes à régler dans un monde qu’elle commence tout juste à explorer. Et ce monde est des plus intéressant.


Je vous encourage à lire ce livre. C’est une suite géniale de la nouvelle, et un très bon début de série. Pour tous ceux qui aime le fantastique et qui voudraient bien avoir un globe lumineux derrière leurs épaules….

°°° Informations sur le livre °°°

Editeur : Castelmore
Nombre de pages : 286
Date de sortie : 2011
Prix : 12,90 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour ce commentaire !! C'est grâce à vous que ce blog continue de vivre !
Trop de spams tuent les commentaires..... Je suis obligée de remettre la vérification des mots pour éviter d'avoir des spam à gogo ! Désolée pour vous !